Quel avenir pour le plastique ? Une chercheuse française et une chercheuse allemande en tandem nous répondent

 

 
     

 

Le plastique est une matière dotée de nombreuses qualités : étanchéité, malléabilité, solidité, légèreté, etc. Il est difficile d’imaginer comment s’en passer. Le plastique se loge en effet dans tous les objets de notre quotidien : habitat, vêtements, véhicules, etc.
Issue du pétrole à l’origine, avec le celluloïd en 1869, la production mondiale de plastique totalisait moins d’1 kg par terrien en 1950. Aujourd’hui, avec presque 150 kg par terrien et par an, elle est devenue exponentielle.


Mais le hic...c’est que le plastique ne peut disparaître totalement, n’étant pas compostable comme les autres matières telles que le bois, le coton, le chanvre, le lin, etc. Une fois devenu déchet, il se fragmente en micro-, voire en nanoparticules qui, traversant toutes les barrières de matières envisageables, se glissent dans nos sols pour rejoindre nos rivières et se loger jusqu’au plus profond de nos océans, pour être absorbés par toutes les espèces du vivant, contribuant à les endommager, voire en condamner certaines.
Le plastique est-il voué à devenir le scandale, la polémique ou le combat du futur, à l’instar des passions au sujet du nucléaire ou du réchauffement climatique ? Des parlementaires viennent de publier un rapport intitulé “Pollution plastique : une bombe à retardement ?” de même que des décideurs ayant suivi le cycle “Enjeux sociétaux, sciences et décision” de l’Institut des Hautes Etudes pour la Sciences et la Technologie (membre du CEFA).

Fortes de ce constat, Nathalie Gontard et Cornelia Stramm, directrices de recherche dans des instituts français et allemands renommés, nous parleront de l’état de l’art et des perspectives, comme par exemple l'ambiguïté du mot bioplastique, la notion de plastique biosourcé, ou encore l’objectif de la commission européenne du 100% recyclé des plastiques au contact de denrées alimentaires en 2025. Comment concilier fabrication industrielle et objectifs de l’économie circulaire sans greenwashing ?
C’est à cette question que tenteront de répondre les deux chercheuses.

Nathalie Gontard est l’autrice de “Plastique : le grand emballement” paru en 2020. Elle est directrice de recherche à l'Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement (INRAE).
Cornelia Stramm est spécialisée dans la recherche et l’industrialisation d’emballages alimentaires recyclables. Elle dirige le département techniques de fabrication des emballages à l’institut Fraunhofer IVV de Munich.

 

 

 

 

Bio du Docteur Cornelia Stramm

Head of department "Materials Development", Fraunhofer Institut Munich

ACADEMIC CAREER
1990 – 1997 Studies Chemistry at Ludwigs Maximilian University Munich
1997 – 2000 PhD Thesis on “Reactions of halogenated cymantrenes” at Ludwig Maximilian University Munich

PROFESSIONAL CAREER
2001– 2014 Scientist at Fraunhofer Institute of Process Engineering and Packaging,
Department Materials Development
2004 – 2014 Business field manager “Functional materials”
Since 2010 Head of Department Material Development

RESEARCH
Packaging applications
Concepts for food and technical products on base of polymers and paper; Mono and Multilayer structures with tailormade barrier concepts
Active packaging
Integration of active functions to ensure quality of different products
Biopolymers
Food Packaging applications on base of renewable resources

The Fraunhofer IVV stands for high-quality food products and safe, effective, and convenient packaging systems. Efficient use of raw materials and minimal environmental impact are priorities in all our development work. We also transfer our technologies and expertise to applications outside the food and packaging industries.
The department material development has a long experience on the development of flexible packaging materials with emphasis on "barrier films". The main working areas are customization of polymer films and fiber composites by introducing barrier properties and active functions. Main used techniques are processing thermoplastic films, vacuum coating, lacquering, and laminating. This gives rise to layer systems with medium and high barriers to permanent gases and vapours. With regards to the development of sustainable packaging systems, there is also a focus on replacing fossil fuel based materials with renewable raw materials.Dr.

Propriétés de l'événement

Date de l'événement 09-03-2021 6:00 pm
Date de fin 09-03-2021 7:00 pm
Début des inscriptions 02-03-2021 10:00 am
Date butoir 09-03-2021 3:00 pm
Prix (normal) Gratuit
Lieu CEFA
Pièces jointes BIO Dr. Nathalie Gontard.pdf
Veuillez vous identifier pour vous inscrire en ligne à cet événement. Pour les non-membres : veuillez nous contacter ici.